111 Avantages de l’allaitement maternel pour les bébés et les mères

Partager avec d'autres mamans!

J’ai été nourrie au lait maternisé quand j’étais bébé, et je m’en suis très bien sortie, si j’ose dire. Mes frères et sœurs ont tous été nourris au lait maternisé, et tout s’est bien passé pour eux aussi.

J’avais l’intention de poursuivre la tradition du lait maternisé lorsque j’étais enceinte de mon premier enfant. Je me suis dit que neuf mois à porter mon bébé était un sacrifice suffisant – je voulais retrouver mon corps, et j’étais intimidée par les règles et les histoires d’horreur que j’entendais sur l’allaitement.

Mes amies me disaient qu’elles ne pouvaient pas manger certaines choses avant d’allaiter leur bébé, et elles se plaignaient de leurs mamelons crevassés et douloureux. J’étais sûre que l’allaitement n’était pas pour moi. Je ne voulais pas être dévisagée par les gens lorsque je tentais d’allaiter mon bébé en public.

J’étais décidée, jusqu’au jour où, en surfant sur internet, j’ai trouvé des articles sur les bienfaits de l’allaitement. C’est alors que j’ai compris que mes sentiments n’avaient pas d’importance. La seule chose qui comptait était de donner à mon bébé le meilleur et le plus sain départ possible. Si vous êtes réticente à l’idée d’allaiter ou si vous avez décidé de ne pas le faire, laissez-moi partager avec vous certaines des choses que j’ai apprises et qui m’ont fait changer d’avis.


L’infographie


Fermer


Avantages pour les bébés

Risque d’infection

1. Je ne suis pas pressée de donner le muguet à mon bébé, et des études ont montré que l’allaitement est moins susceptible

J’ai vu des bébés atteints de muguet – cette couche blanche et épaisse dans leur bouche ne leur fait pas de mal, mais il faut des médicaments pour s’en débarrasser.

Je suis donc attentif lorsqu’une étude me dit que 18,5 % des enfants qui ont reçu à la fois du lait maternel et du lait en bouteille portaient le muguet, alors qu’aucun des enfants qui n’ont reçu que du lait maternel ne l’a fait.(1)

2. Le lait maternel contribue à protéger les petits contre le trot

De nombreuses études ont montré que les bébés nourris au lait maternel souffrent moins de gastro-entérites aiguës que ceux qui sont nourris au lait maternisé.

Dans une étude, les bébés nourris au lait maternisé étaient presque quatre fois plus susceptibles d’avoir une maladie diarrhéique que ceux qui étaient nourris uniquement au lait maternel.(2)

3. Le lait maternel réduit le risque d’entérovirus, ce qui fait de moi une maman heureuse

Les infections à entérovirus ne sont pas une partie de plaisir pour les bébés ou les mères. Elles provoquent des maladies respiratoires et impliquent toux, éternuements et fièvre.(3)

4. Dire quoi ? L’allaitement maternel protège les oreilles de votre bébé

L’allaitement au sein entraîne une diminution de l’incidence des infections de l’oreille chez votre bébé. J’ai déjà vu des bébés souffrant d’otites – ils sont mal à l’aise, toujours à tirer sur leurs oreilles et très grincheux. Je ne les blâme pas. Je le serais aussi.(4)

5. Le Hib n’est pas un problème, et l’allaitement donne des anticorps contre lui

Le Hib est une infection bactérienne qui se propage dans l’air par la toux ou les éternuements. Le Hib touche principalement les bébés et les jeunes enfants.(5)

6. L’allaitement maternel est le moyen de protection le plus efficace contre une multitude d’infections

Des études ont montré que de nombreuses infections sont moins fréquentes chez les bébés qui sont allaités. Ces infections sont localisées dans tout le corps – les oreilles, les poumons, l’estomac, les yeux et la bouche.(6)

7. La méningite me fait peur, alors je ferai tout pour l’éviter

La méningite est une maladie qu’il ne faut pas négliger et qui frappe souvent sans prévenir. Si l’allaitement maternel peut contribuer à réduire les risques, je vais essayer.(7)

8. L’allaitement maternel est une protection intégrée contre les infections

L’allaitement maternel offre une protection contre une infection de l’intestin grêle causée par un parasite appelé Giardia lamblia. La giardiase provoque des diarrhées, des gaz et des crampes d’estomac. La dernière chose dont les bébés ont besoin est une infection qui les déshydrate et leur cause des désagréments.(8)

9. L’entérocolite nécrosante n’est pas seulement difficile à prononcer, elle met la vie en danger

Cet état, dans lequel le tissu intestinal est détruit, survient le plus souvent chez les prématuré. Elle est beaucoup plus fréquente chez les bébés nourris au lait maternisé.(9)

10. L’idée de la pneumonie me panique

Ne laissez pas les vaccins de votre bébé vous bercer dans un faux sentiment de sécurité. Les enfants peuvent être atteints d’une maladie à pneumocoques même s’ils ont été vaccinés, et cela peut entraîner une maladie grave qui nécessite des visites aux urgences et des séjours à l’hôpital. Cependant, l’allaitement maternel a été associé à une diminution de la probabilité d’une maladie pneumococcique invasive.(10)

11. Les crampes abdominales d’une semaine ne sont pas amusantes à tout âge

Le risque de salmonellose peut être réduit par l’allaitement de votre bébé. Les préparations en poudre peuvent contenir les agents pathogènes qui causent l’infection par la salmonelle.(11)

12. La respiration sifflante n’est pas l’un des adorables sons que vous voulez entendre de votre bébé

Les infections respiratoires sont effrayantes pour les parents et les enfants. Chaque fois qu’il y a obstruction des voies respiratoires, cela provoque une panique générale. L’allaitement peut réduire le risque de maladies respiratoires, et cela me permet de respirer beaucoup plus facilement.(12)

13. Le lait de votre mère n’est pas si facilement contaminé

Le Centre for Disease Control met en garde les consommateurs contre le fait que les préparations en poudre pour nourrissons peuvent parfois être contaminées par Chronobacter. Chronobacter est un microbe qui peut survivre dans des environnements secs et peut être mortel chez les nourrissons.(13)

14. Le virus respiratoire syncytial est courant, mais l’allaitement réduit les hospitalisations pour ce virus

Ce virus entraîne des infections des voies respiratoires et des poumons. Presque tous les enfants sont infectés par ce virus avant leur deuxième anniversaire. L’allaitement réduit la gravité de la maladie et les risques de séjour à l’hôpital.(14)

15. La septicémie peut affecter de nombreuses parties du corps et peut même être mortelle

Certaines des complications qui peuvent survenir en cas de septicémie peuvent toucher les reins, le cerveau, les poumons et le cœur. Le lait maternel peut contribuer à réduire le risque de septicémie.(15)

16. Personne ne devrait fumer près d’un bébé, mais si c’est le cas, le lait maternel peut protéger les bébés des effets du tabac

Voir quelqu’un fumer près d’un bébé me fait bouillir de plaisir parce qu’il n’est pas assez jeune pour se protéger des mauvaises habitudes des autres. Au moins avec le lait maternel, ils sont protégés dans une certaine mesure contre l’asthme grave de l’enfance.(16)

17. Les infections urinaires font pleurer les bébés, et le lait maternel permet d’éviter ces infections douloureuses

L’allaitement de votre bébé réduira ses chances de contracter une infection urinaire. Je sais que je me sentirais très mal si mon choix de nourrir mon bébé au lait maternisé lui causait des infections urinaires.(17)

Maladies et autres revers

18. Le lait maternel peut augmenter le taux de fer dans le sang de votre bébé

Une carence en fer peut laisser un enfant fatigué et susceptible de contracter des infections à répétition. Je veux que mon bébé soit heureux et plein d’énergie.(18)

19. Les problèmes thyroïdiens auto-immuns peuvent être évités grâce au lait maternel

Selon cette étude, les formules à base de soja pourraient conduire à des maladies thyroïdiennes auto-immunes à l’avenir.(19)

20. Les bébés doivent être des machines à faire caca, et non des constipés

Donner à votre bébé des doses régulières de lait maternel peut l’empêcher de lutter contre les douloureuses séances de caca. Et, croyez-moi, lorsque votre bébé ne fait pas régulièrement caca, vous le remarquerez tous les deux.(20)

21. Le ronflement n’est pas mignon chez les enfants – c’est un problème médical

Allaiter pendant au moins un mois signifie une diminution du risque de ronflement pour les enfants à 8 ans. L’allaitement n’est pas seulement une solution temporaire, il aide à long terme.(21)

22. Je veux protéger les bijoux de famille de mon fils

L’allaitement peut offrir une certaine protection contre les testicules non descendus. Un jour, votre fils vous remerciera de l’avoir allaité.(22)

23. Les lésions hémorragiques n’ont pas leur place à l’intérieur d’un précieux nouveau-né

Le manque d’allaitement maternel était un facteur de risque de lésions hémorragiques graves dans l’œsophage ou l’estomac. Je sais que je ne pouvais pas supporter de penser que mon choix de nourrir mon bébé au lait maternisé était la cause de ce problème.(23)

24. Le reflux acide est vraiment nul et je ne veux pas que mon bébé en souffre

Cette sensation d’avoir de la lave en fusion qui remonte dans la gorge est douloureuse. Je ferai tout ce qu’il faut pour protéger mon bébé contre cette douleur, et les bébés allaités semblent en avoir moins.(24)

25. Vivre avec une hernie n’est pas amusant, que vous soyez un bébé ou un adulte

Il existe une hormone dans le lait maternel qui réduit l’incidence des hernies inguinales chez les bébés.(25)

26. Les problèmes de lactose sont moins fréquents chez les bébés allaités

Votre enfant va avoir des accès de diarrhée à un moment donné – il est impossible de l’éviter. Mais vous ne voulez pas non plus en rajouter. Les bébés nourris au lait maternel présentaient moins de cas de malabsorption du lactose que les autres bébés de cette étude.(26)

27. Au risque de paraître alarmiste, l’allaitement pourrait sauver la vie de votre bébé

Il est difficile de croire que c’est vrai, mais de nombreuses études ont confirmé cette affirmation, en particulier lorsqu’il s’agit de bébés dans les pays en développement. Entre les maladies, les infections et autres, votre bébé a plus de chances de survivre si vous l’allaitez.(27)

28. Vous ne voulez pas voir votre bébé avec une tache plate sur la tête

La plagiocéphalie est une façon fantaisiste de dire qu’un bébé a des taches plates sur la tête. Bien que cela soit dû en partie à sa position pendant le jour et la nuit, le fait d’être bercé par le biberon peut contribuer à la plagiocéphalie.(28)

29. Les vomissements forcés ne sont pas une bonne chose pour les bébés

Les bébés qui boivent au biberon ont plus d’incidence de sténose du pylore – une condition qui provoque des vomissements forcés, une déshydratation et des déséquilibres en sel. Cela arrive généralement aux bébés au cours des premières semaines de leur vie.(29)

30. Aucun bébé ne devrait être aveugle, et le lait maternel protège les yeux

La rétinopathie de la prématurité peut conduire à la cécité car les vaisseaux sanguins peuvent se développer dans la rétine et la faire se détacher. Je ferais tout pour protéger la vision de mon bébé.(30)

31. Le SMSN est mon pire cauchemar, et les bébés allaités ont un risque réduit

Le SMSN est un syndrome terrible et déchirant. Votre précieux bébé va bien un moment, et il est décédé le lendemain. Je ne peux rien imaginer de pire. La bonne nouvelle, c’est que l’allaitement maternel offre une certaine protection contre le SMSN.(31)

Conditions allergiques

32. L’allaitement maternel peut réduire les allergies générales chez les bébés

L’enfance devrait être un moment amusant et magique – et non un moment passé à souffrir de multiples allergies. Donnez à votre bébé une chance de se battre en l’allaitant.(32)

33. Imaginez que vous ayez des zones qui vous démangent et que vous n’ayez pas la motricité nécessaire pour les gratter

La rhinite allergique est une affection allergique qui peut causer un certain nombre de problèmes, comme des démangeaisons au niveau du nez ou de la bouche, une congestion, une toux et un mal de gorge. Ce ne sont là que quelques symptômes parmi les nombreux que peut présenter cette affection. Selon cette étude, l’allaitement peut réduire les risques de développer cette maladie chez votre bébé.(33)

34. Voir des poussées d’asthme donne une sacrée frousse

Les crises d’asthme sont effrayantes tant pour la personne qui en est témoin que pour celle qui les subit. Je ne veux jamais voir mon enfant lutter pour respirer, et l’allaitement peut m’aider à atteindre cet objectif.(34)

35. La peau douce de bébé ne doit jamais être enflammée et rouge

L’eczéma est désagréable à regarder et pire encore à subir. Avec l’eczéma, la peau peut être irritée et craquelée, et un bébé mérite mieux que cela.(35)

36. Je me sentirais comme un vrai con, pour avoir donné à mon bébé des gaz inutiles

Les allergies au lait de vache sont reconnues comme l’une des plus fréquentes chez les nourrissons, jusqu’à 15 % d’entre eux étant touchés. Ces allergies aux protéines du lait sont souvent responsables d’un retard de vidange gastrique, de colites (bébés gazeux) et de constipation.(36)

Questions de développement

37. L’allaitement maternel peut aider à évacuer l’eau des toilettes

Je ne peux pas imaginer à quel point cela doit être embarrassant pour les enfants qui ont du mal à faire pipi au lit, surtout au début de leur adolescence. Même si je sais que je ne peux pas envelopper mon bébé dans une bulle et empêcher toutes les mauvaises choses qui peuvent arriver, j’aimerais vraiment éviter toute gêne inutile.(37)

38. Un meilleur tempérament de bébé pour les mères qui allaitent, même celles qui souffrent de dépression

Je ne peux pas imaginer à quel point cela doit être embarrassant pour les enfants qui ont du mal à faire pipi au lit, surtout au début de leur adolescence. Même si je sais que je ne peux pas envelopper mon bébé dans une bulle et empêcher toutes les mauvaises choses qui peuvent arriver, j’aimerais vraiment éviter toute gêne inutile.(38)

39. Je ne veux pas que les capacités motrices de mon bébé tombent en panne d’essence

Le lait maternel semble aider les capacités motrices des prématurés. À mon avis, si le lait maternel est bon pour un prématuré, il l’est aussi pour un bébé né à terme.(39)

40. Cette maman se sentirait comme un mannequin si elle faisait baisser le QI de son bébé

Chaque enfant a du talent, et si le talent de mon enfant est qu’il va devenir le prochain Albert Einstein, je détesterais m’y opposer en choisissant le lait maternisé au lieu du lait maternel.(40)

41. Je n’ai pas le courage de modifier les bactéries dans leurs intestins

Les bactéries intestinales sont un élément essentiel de la santé. Les bactéries peuvent être à la fois bonnes et mauvaises, et selon cette étude, les bébés allaités au sein ont moins de mauvaises bactéries.(41)

42. L’allaitement envoie un message – un message biochimique

Mes hormones peuvent faire beaucoup de bien à mon bébé, en l’aidant dans sa croissance biochimique et immunologique.(42)

43. L’allaitement maternel aidera mon bébé à atteindre plus rapidement les étapes de sa motricité globale

Les bébés nourris au lait maternisé peuvent être retardés en fonction de la rapidité avec laquelle ils atteignent leurs objectifs.(43)

44. L’allaitement peut aider mon bébé à s’exprimer

L’allaitement peut favoriser le développement du langage de votre enfant. Apprendre à communiquer et à s’exprimer efficacement est l’une des compétences les plus importantes que l’on acquiert dans l’enfance.(44)

45. Un thymus est là pour une raison, et l’allaitement semble l’aider dans sa mission

L’allaitement peut favoriser le développement du langage de votre enfant. Apprendre à communiquer et à s’exprimer efficacement est l’une des compétences les plus importantes que l’on apprend dans l’enfance.(45)

46. Vous voyez, l’allaitement maternel est bon pour les bébés. Il aide leurs yeux

Malgré tous ses problèmes, ce monde est un endroit magnifique et impressionnant où il fait bon vivre. Je veux aider mon bébé à le voir clairement.(46)

47. Si l’allaitement pendant les vaccinations peut épargner à mon bébé une once de douleur, je vais essayer

Dans cette étude, les bébés qui sont allaités pendant les vaccinations ont pleuré moins longtemps que les bébés non allaités.(47)

Effets à long terme

48. L’autisme est un défi que je préfère ne pas relever, ou dont je ne me sens pas responsable

Je suis sûr que l’allaitement n’est pas le seul facteur qui détermine si un enfant développe de l’autisme. Mais si l’allaitement peut prévenir ou réduire le risque, ne serait-ce qu’un peu, cela en vaut la peine pour moi.(48)

49. J’aurais l’impression que mes compétences parentales seraient les pires si je faisais éclater son appendicite

L’appendicite est si effrayante. Un jour, votre bébé va bien et le lendemain, il est emmené en fauteuil roulant pour être opéré. Si l’allaitement au sein pouvait empêcher cela, il serait idiot de ne pas le faire.(49)

50. J’ai un problème avec le fait de ne pas prendre des moyens éprouvés pour augmenter la masse osseuse de mon bébé

Dans cette étude, l’allaitement maternel a entraîné une augmentation de la masse osseuse dans certaines zones du corps.(50)

51. Je veux que mon bébé puisse un jour manger ce qu’il veut, et non pas qu’il soit soumis à ses choix alimentaires

La maladie cœliaque peut être débilitante. Les gens doivent passer un temps fou à lire les ingrédients juste pour s’assurer qu’ils n’ont pas d’effets négatifs sur leur propre santé.(51)

52. Oh, soyez sages ! Les bébés allaités au sein semblent avoir moins de problèmes de comportement

La conduite d’un enfant donne le ton sur la façon dont il se comportera toute sa vie. Il est difficile de se remettre d’avoir été catalogué comme ayant un « mauvais » comportement par les enseignants, les camarades de classe et les autres parents.(52)

53. J’accueillerais volontiers des mamelons douloureux si cela signifiait que mon enfant n’aurait pas à se piquer plusieurs fois par jour

Le diabète est un fardeau, tant sur le plan émotionnel que financier. Les bébés allaités au sein ont moins de risques de contracter un diabète de type 2 lorsqu’ils sont plus âgés.(53)

54. Je préfère que mon enfant me donne un ulcère en me faisant du souci plutôt que de lui en donner un en sautant l’allaitement

L’infection par Helicobacter pylori peut éventuellement conduire à un ulcère gastro-duodénal. L’allaitement semble réduire ce risque.(54)

55. Je ne pourrais pas supporter ses gémissements si elle souffrait de la maladie de Crohn

La maladie de Crohn est chronique, et elle provoque des diarrhées, de la constipation et des douleurs abdominales. Je ne veux pas que mon bébé subisse cela à un moment de sa vie simplement parce que je ne pensais pas que l’allaitement était suffisamment important.(55)

56. J’ai compris ; l’allaitement protège les articulations

La polyarthrite rhumatoïde juvénile n’est pas une promenade de santé pour les personnes qui en souffrent. Si allaiter mon bébé signifie qu’il y a ne serait-ce qu’une petite chance que mon bébé soit épargné, je le prends.(56)

57. L’allaitement maternel peut-il prévenir les problèmes de santé mentale à l’adolescence ?

Dans tout le pays, les gros titres mettent en lumière la gravité des problèmes de santé mentale. L’allaitement maternel peut protéger contre certains problèmes de santé mentale.(57)

58. L’allaitement peut modifier le moment où votre fille atteint la ménopause

La ménopause ne se produit pas sur une ligne de temps. N’importe qui peut deviner quand elle commencera, mais cette étude établit un lien entre l’allaitement et la ménopause plus tardive.(58)

59. Deux lettres simples me donnent envie d’allaiter : MS

La sclérose en plaques est une maladie terrible, et je prie pour que mon bébé ne l’attrape jamais. Tout ce que je peux faire pour que cela devienne une réalité, c’est l’allaitement. Les bébés nourris au sein ont moins de chances de contracter la maladie.(59)

60. L’obésité est un problème croissant, mais je ne veux pas qu’elle soit un fardeau pour la santé de mon bébé

Avec l’obésité, vous avez plus que du poids en trop. Vous augmentez les risques pour votre santé et les risques de ridicule public. Les gens peuvent être méchants, et je veux protéger mon bébé de cette dure réalité. L’allaitement maternel pourrait m’aider à le faire.(60)

61. Je vais maintenant risquer quelques morsures pour aider ma fille à mordre dans la route

L’allaitement maternel peut contribuer à la santé dentaire de votre enfant, notamment en cas de surmorsures.(61)

62. Si on est attaché à la poitrine maintenant, on sera attaché à la hanche plus tard

Dans quelques années, je veux être aussi proche de mon enfant que je le suis en ce moment. L’allaitement maternel pourrait m’aider à réaliser ce rêve car, dans cette étude, les enfants qui ont été allaités étaient plus attachés à leurs parents.(62)

63. Le heavy metal est mauvais pour les enfants, mais il n’a rien à voir avec la musique

Le métal lourd dont je parle est celui qu’un bébé ingère. Il semble nuire à leur concentration et à leur mémoire. Les enfants allaités au sein n’ont pas eu autant de problèmes avec les effets secondaires des métaux lourds.(63)

64. Les seules voix que je veux que mon bébé entende sont des voix réelles

Le fait de ne pas allaiter semble augmenter le risque de schizophrénie.(64)

65. Mes sacs rigolos agissent comme des balles anti-stress intégrées pour mon enfant

La vie est remplie de stress, et il n’y a aucun moyen d’y échapper. Mais si l’allaitement maternel me soulage, je le ferai volontiers.(65)

66. L’allaitement maternel permet d’éviter à votre enfant de se faire enlever les amygdales

Je sais que beaucoup d’enfants finissent par se faire enlever les amygdales, mais je préfère éviter les dépenses et les soucis en les allaitant.(66)

67. Si jamais mon bébé a besoin d’un morceau de moi, l’allaitement aidera son corps à l’accepter

J’espère que mon bébé n’aura jamais besoin d’une transplantation, mais si c’est le cas, je serai heureuse de m’en occuper. Et son corps sera plus enclin à l’accepter si je l’ai nourrie au sein.(67)

68. Quel est l’intérêt de se faire vacciner si l’on ne réagit pas ? L’allaitement aidera ce piqûre à faire son travail

Les vaccinations sont toujours nécessaires, mais ne sont pas toujours efficaces. L’allaitement maternel semble aider certains vaccins à offrir une meilleure protection que celle des bébés nourris au lait maternisé.(68)

Cancers

69. Protéger les biberons de votre fille et éventuellement sa vie

Les femmes qui ont été nourries au sein pendant leur enfance ont moins de risques de contracter un cancer du sein à l’âge adulte. De nombreuses femmes sont déjà atteintes d’un cancer du sein, et nous devons contribuer à réduire ce nombre par tous les moyens possibles.(69)

70. Je ne veux pas que ma fille devienne une statistique du cancer, elle est bien plus que cela

Selon cette étude, le risque global de cancer de votre bébé est diminué par l’allaitement pendant au moins six mois.(70)

71. Mon bébé devrait pouvoir décider des choix de vie qui endommageront son ADN. Je ne devrais pas faire ça pour elle

Mon bébé peut prendre des décisions qui auront des conséquences négatives sur sa santé lorsqu’il sera plus âgé, et c’est son droit de le faire. En attendant, je veux lui donner un bon départ en diminuant les dommages causés à l’ADN, ce que l’allaitement peut faire.(71)

72. La maladie de Hodgkin est une chose horrible à vivre pour un enfant

Pas d’enfant devraient avoir à souffrir du cancer, et dans un monde parfait, ils ne le feraient pas. Tant que la science ne trouvera pas de moyens de sauver tout le monde de cette terrible maladie, je m’en tiendrai à l’allaitement maternel, dont il a été démontré qu’il réduisait les risques.(72)

73. La meilleure ligne de défense de mon bébé contre la leucémie et le lymphome vient de mes seins

L’allaitement maternel semble réduire le risque de leucémie et de lymphome, et cela vaut bien la peine que je me sente gênée d’allaiter en public.(73)

74. Un diagnostic de neuroblastome est une chose à laquelle je ne veux jamais que mon bébé soit confronté

Les bébés devraient apprendre à ramper et à marcher, et non à lutter contre le cancer. Les bébés allaités au sein ont moins de risques de contracter un neuroblastome.(74)

75. Vous seriez folle de ne pas allaiter en sachant que cela peut protéger les testicules de votre fils

Si la protection des bijoux de famille de votre fils vous importe, vous voudrez l’allaiter. Cela peut réduire le risque de cancer des testicules.(75)

76. Le lait maternel freine la croissance des tumeurs

Arrêter la croissance des tumeurs malignes est exactement ce que le médecin a ordonné. Cette étude a montré que la présence de glycoprotéine dans le lait maternel peut réduire la croissance de la tumeur.(76)

Garder le cœur

77. L’hypertension est une maladie familiale, et elle fait monter ma tension artérielle rien qu’en pensant que mon enfant en sera atteint

Le fait que de jeunes enfants puissent souffrir de pré-hypertension est ahurissant. Je pense que c’est quelque chose qui frappe les gens d’âge moyen. Si l’allaitement peut faire baisser la tension artérielle de mon bébé, cela en vaut la peine.(77)

78. Mon nouveau tour de magie préféré est d’éviter les maladies cardiovasculaires en utilisant uniquement mes tétons

Les maladies cardiovasculaires sont des choses effrayantes. Une minute, vous allez bien ; la suivante, vous pourriez être les orteils à la morgue. Les dommages se produisent au cours des décennies, alors je vais prendre toutes les mesures possibles pour protéger mon bébé.(78)

79. Je m’inquiète tout le temps pour mon cholestérol. Je ne devrais pas avoir à m’inquiéter pour mon bébé

Le cholestérol semble être plus faible chez les bébés allaités lorsqu’ils deviennent adultes, ce qui est une autre raison pour moi d’allaiter.(79)


Avantages pour les mères

Cancer

80. L’utilisation de nos seins contribue à les protéger contre le cancer

L’allaitement maternel offre un avantage aux mères : il protège notre poitrine contre le cancer du sein.(80)

81. L’allaitement d’un bébé peut faire reculer le cancer de l’endomètre

L’allaitement peut prévenir le cancer de l’endomètre. La connaissance est un pouvoir, et elle peut vous sauver la vie.(81)

82. C’est difficile à avaler, mais l’allaitement peut même protéger l’œsophage

Il semble étrange que l’allaitement puisse vous protéger contre le cancer de l’œsophage, mais c’est ce qu’a révélé cette étude.(82)

83. Je me sentirais comme un vrai nichon si je contractais inutilement la maladie de Hodgkin

Le cancer est bien plus effrayant qu’un bébé qui me mordille occasionnellement le mamelon. Je ferai tout ce que je peux pour l’éviter.(83)

84. Le cancer des ovaires doit être évité à tout prix

Le cancer de l’ovaire peut se faufiler sans présenter de nombreux symptômes. Je ne veux pas que cela m’arrive.(84)

85. Utiliser les bosses sur votre poitrine pourrait vous aider à éviter les bosses dans votre cou

L’allaitement maternel réduit le risque de cancer de la thyroïde.(85)

86. Je veux être là pour les étapes importantes de mon enfant, et le cancer de l’utérus pourrait couper court

Le cancer de l’utérus est un autre risque de cancer qui peut être réduit par l’allaitement.(86)

Maladies et affections

87. Je ne veux pas d’un ticker qui ne cesse de s’aggraver parce que je n’ai pas allaité

Je n’ai qu’un seul cœur, donc j’ai besoin qu’il soit en parfait état. Selon cette étude, l’allaitement me rend moins vulnérable aux maladies cardiovasculaires.(87)

88. L’allaitement peut tenir à distance le lupus systémique, et cela fait de moi une campeuse heureuse

Le lupus n’est pas sur ma liste de choses à faire avant de mourir, et j’aimerais que cela reste ainsi.(88)

89. Les infections urinaires sont une mauvaise surprise, mais l’allaitement peut les empêcher

Les infections urinaires sont douloureuses. L’allaitement peut les prévenir chez la mère.(89)

90. Je ne veux pas de dépression post-partum – je veux profiter de mon bébé

La seule émotion que je veux ressentir en regardant mon bébé est un amour intense. La tristesse n’est pas au menu. Si j’allaite, je pourrais réaliser mon souhait d’une expérience post-natale heureuse.(90)

Perte de poids et physique

91. L’allaitement maternel pourrait être un champ de force contre le diabète

Je suis un carboholic – j’aime le pain, le pop-corn et les pommes de terre. Je ne veux pas compter les glucides et me faire des injections. L’allaitement pourrait m’aider à éviter cela.(91)

92. Je peux rentrer dans mon jean slim plus tôt que je ne le pensais si j’allaite

Ce n’est pas une raison de taille pour allaiter, mais il est normal d’être égoïste de temps en temps. Plus vite je pourrai me débarrasser de mon poids de grossesse, plus je serai heureuse.(92)

93. L’arthrite m’empêcherait d’être à la hauteur, alors je vais allaiter maintenant pour m’aider plus tard.

Je ne suis pas une mauviette en ce qui concerne la douleur, mais je ne veux pas tester mes limites avec l’arthrite.(93)

94. N’en faites pas un plat – l’allaitement est bon pour votre squelette

Je ne veux pas que mes os lâchent avant que mon corps ne le fasse. Je veux rester active aussi longtemps que possible, et l’allaitement peut m’y aider.(94)

Avantages des primes

95. Je ne veux pas vivre ma vie comme si j’étais un des personnages de « A Nightmare on Elm Street ».

J’ai besoin de mon sommeil – depuis toujours et pour toujours. Je ne veux pas passer tout mon temps à être éveillé. Je ne serai pas capable de fonctionner. Cette étude indique que « les bébés allaités ont de meilleures habitudes de sommeil ».(95)

96. S’il est trop tôt pour un autre bébé, l’allaitement offre une protection contraceptive

Il s’avère que votre corps veut que vous vous concentriez sur les soins à apporter à votre bébé avant de tomber enceinte d’un autre. L’allaitement peut réduire votre fertilité au cours des six premiers mois suivant la naissance de votre bébé.(96)

97. L’allaitement maternel peut marquer une pause dans la ménopause pour les mères

Les bouffées de chaleur ne m’attirent pas, alors je suis douée pour freiner la ménopause.(97)

98. Les mères qui arrêtent de fumer pourraient empêcher les cigarettes de revenir dans leur vie

Les mères qui arrêtent de fumer pendant leur grossesse risquent moins de reprendre cette mauvaise habitude si elles allaitent.(98)


Avantages pour tous les autres

Environnement et société

99. L’allaitement maternel peut protéger les bébés contre les mauvais traitements infligés par leur propre mère

Il est difficile de croire qu’on puisse vouloir faire du mal à un bébé innocent et sans défense, mais malheureusement, cela arrive. Cela pourrait se produire moins souvent si davantage de mères allaitaient.(99)

100. Je veux que mon bébé soit astronaute – mais cela ne veut pas dire qu’il doit manger du carburant pour fusée

Dans le passé, les préparations pour nourrissons étaient notoirement contaminées par toutes sortes de produits chimiques dangereux. Le perchlorate, un composant du carburant pour fusée, serait présent dans 87 % du marché américain des préparations en poudre.(100)

101. Ne pas avoir de bébés trop rapprochés en âge peut les aider tous à survivre et à s’épanouir

Selon cette étude, l’allaitement maternel contribue au facteur d’espacement.(101)

102. Les seins ne polluent pas les décharges

Avec l’allaitement, tout ce dont vous avez besoin, ce sont vos seins et un bébé. Il n’y a pas de récipients de lait maternisé à jeter. Je ne fais pas toujours tout ce que je peux pour aider l’environnement, mais l’allaitement est une chose que je peux supporter.

103. Respirez mieux en sachant que la génération future aussi

Cela peut sembler fou, mais l’agriculture animale (comme les vaches laitières nécessaires à la création du lait maternisé) est l’un des plus grands contributeurs au réchauffement climatique, à la pollution atmosphérique, aux zones mortes des océans, à la destruction des forêts tropicales et à bien d’autres choses encore.(102)

Finances et autres

104. Les experts le recommandent, et ce sont eux qui ont un diplôme de médecine

Ils sont experts pour une raison : ils ont étudié dur et obtenu leurs diplômes. Ils connaissent les tenants et aboutissants des raisons pour lesquelles les choses fonctionnent ou non. S’ils me disent que le lait maternel est le meilleur pour mon bébé, je les crois.

105. Défier un tabou social en utilisant vos seins

Le fait que certaines personnes pensent que les femmes ne devraient pas allaiter en public est une raison suffisante pour me donner envie de le faire. Je veux aider toutes mes sœurs qui sont confrontées à ce combat maintenant et celles qui bénéficieront de nos efforts à l’avenir.

106. Cela lui donnera une longueur d’avance sur son fonds pour l’université

Si vous décidez d’allaiter votre bébé et que vous déposez sur un compte bancaire tout l’argent que vous dépenserez pour le lait maternisé, vous aurez facilement plus de 1 000 dollars d’économies pour votre bébé lorsqu’il atteindra son premier anniversaire. Sans parler de tous les gadgets difficiles à résister comme les stérilisateurs de biberons, les chauffe-biberons et les brosses qui peuvent rapidement représenter une petite fortune.

108. Personne n’aime se brûler la bouche, surtout pas votre bébé

Les mères qui sont pressées de nourrir un bébé en pleurs sont souvent tentées de faire éclater leur biberon au micro-ondes, ce qui, si cela n’est pas fait correctement, peut causer de graves brûlures à la bouche des bébés. Le lait maternel, en revanche, est toujours à la température idéale.

109. Qui a dit qu’il n’y avait pas de repas gratuit

Les mères qui sont pressées de nourrir un bébé en pleurs sont souvent tentées de faire éclater leur biberon au micro-ondes, ce qui, si cela n’est pas fait correctement, peut causer de graves brûlures à la bouche des bébés. Le lait maternel, en revanche, est toujours à la température idéale.

110. Parce que j’aime mon pays

L’allaitement maternel est associé à une productivité plus élevée et à un absentéisme moindre sur le lieu de travail pour les mères et leurs enfants, ce qui ne peut que conduire à une économie plus forte et à un meilleur pays.(103)

111. 1.300.000 vies pourraient être sauvées chaque année

L’UNICEF a déclaré que l’allaitement maternel est le moyen idéal de nourrir votre bébé, et si chaque bébé était allaité au moins pendant les six premiers mois, on estime que 1,3 million de vies pourraient être sauvées chaque année.(104)


Pourquoi certaines femmes ne veulent-elles pas allaiter ?

Que vous ayez peur de manger quelque chose que vous n’êtes pas censée manger et de faire du mal à votre bébé, ou que vous ne soyez pas sûre de bien le faire, il existe de nombreuses raisons pour lesquelles certaines femmes ne veulent pas allaiter.

En voici quelques-unes parmi les plus courantes :

  • Honte d’allaiter en public.
  • Votre mari veut participer à l’allaitement.
  • Mamelons et seins douloureux.
  • Le stress est un facteur important. Les femmes ont peur que leur bébé ne mange pas assez ou qu’elles le fassent mal.
  • Retournez au travail.

Comme nous l’avons déjà évoqué, il y a beaucoup plus de raisons d’allaiter que de ne pas le faire. Examinons quelques solutions aux obstacles à l’allaitement.

  • En ce qui concerne la honte, préféreriez-vous nuire à la santé à long terme de votre bébé et à la vôtre en ne l’allaitant pas, juste pour éviter les regards désagréables d’étrangers ? Canalisez l’ourson qui est en vous et protégez votre bébé, et ne vous excusez auprès de personne pour cela.
  • Vous pouvez tirer du lait maternel, et votre mari peut participer en donnant à votre bébé des biberons de lait maternel.
  • Les mamelons douloureux ne durent qu’un mois environ, et la protection offerte par votre lait maternel est éternelle. De plus, il existe des crèmes pour les mamelons qui peuvent aider à soulager les douleurs.
  • Le stress peut être atténué en faisant vos recherches ou en parlant à une autre mère ou à une consultante en lactation. Il y a de l’aide tout autour de vous.
  • Le fait de tirer votre lait et de le conserver dans des sacs de conservation au congélateur vous aidera lorsque vous retournerez au travail.

Que faire si je ne peux pas allaiter ?

Même s’ils le veulent, tout le monde ne peut pas allaiter son bébé. Voici les conditions et les circonstances qui peuvent empêcher une femme d’allaiter.

Une mère ne devrait pas allaiter si :

  • Elle est séropositive.
  • Elle prend certains médicaments, comme les antirétroviraux.
  • Elle a une tuberculose active.
  • Elle a été infectée par le virus lymphotrope humain à cellules T, de type I ou de type II.
  • Elle consomme des drogues illégales.
  • Elle prend certains médicaments contre le cancer.
  • Elle suit une radiothérapie.
  • Les mères qui ont subi une opération de réduction mammaire peuvent essayer d’allaiter et voir comment leur lait coule.

Si vous ne pouvez pas allaiter pour des raisons médicales, ce n’est peut-être que temporaire. Vous pouvez demander à votre médecin quand vous pourrez commencer à allaiter. Il est préférable de recevoir un peu de lait maternel que de ne pas en recevoir du tout.

Si vous ne pouvez pas allaiter, ne vous sentez pas mal. Il existe des solutions pour aider votre bébé à profiter des avantages de l’allaitement, même si vous ne pouvez pas le faire. Si vous avez des amies qui allaitent actuellement, demandez-leur si cela les dérangerait de tirer un peu plus de lait pour vous. Vous seriez surprise de savoir combien de femmes seraient heureuses de le faire pour aider un bébé et une amie.

Si vous ne connaissez personne qui allaite, vous pourriez trouver une banque de lait, où les femmes partagent leur lait maternel pour aider celles qui en ont besoin.


Faites de votre mieux

La maternité est un travail difficile, et l’allaitement n’est certainement pas facile. Si vous êtes physiquement capable de le faire, je pense que vous vous devez, à vous et à votre bébé, d’au moins essayer. Et si vous n’en êtes pas capable, ne vous en faites pas pour cela. Il existe d’autres alternatives que vous pouvez explorer.

Je serais ravie d’entendre les mamans qui ont des questions, des commentaires ou qui souhaitent simplement partager leur expérience de l’allaitement !

Références

  1. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15598415
  2. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2065954/
  3. http://ije.oxfordjournals.org/content/39/2/459.full
  4. http://pediatrics.aappublications.org/content/91/5/867
  5. http://aje.oxfordjournals.org/content/134/10/1212.abstract
  6. http://pediatrics.aappublications.org/content/126/1/e18
  7. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9724686
  8. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1517909
  9. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12496220
  10. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10049984
  11. http://cid.oxfordjournals.org/content/46/2/268.full
  12. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12622672
  13. http://www.foodsafetynews.com/2016/04/125714/#.WG99SFV96Uk
  14. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11826197
  15. https://www.sciencedaily.com/releases/2013/02/130206162129.htm
  16. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10734518
  17. http://www.hkjpaed.org/details.asp?id=673&show=1234
  18. https://medlineplus.gov/ency/article/007618.htm
  19. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2338464
  20. http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1046/j.1440-1754.2003.00152.x/abstract
  21. http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0084956
  22. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1357225
  23. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11045833
  24. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1573512
  25. https://eurekamag.com/research/002/572/002572518.php
  26. http://ajcn.nutrition.org/content/32/9/1962.short
  27. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1448139/
  28. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17440367
  29. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3457615/
  30. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23809355
  31. http://www.allattamentoalseno.it/lavori/L01.pdf
  32. http://adc.bmj.com/content/87/6/478.long
  33. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18386435
  34. https://www.sciencedaily.com/releases/2011/07/110721212452.htm
  35. http://jamanetwork.com/journals/jama/fullarticle/193490?resultclick=1
  36. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2553152/
  37. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16818572
  38. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16818572
  39. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12449052
  40. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21474223
  41. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15668012
  42. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10569221
  43. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16950960
  44. http://pediatrics.aappublications.org/content/119/Supplement_1/S92
  45. http://pediatrics.aappublications.org/content/119/Supplement_1/S92
  46. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17209191
  47. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17259038
  48. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1578554/
  49. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18820196
  50. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10793873
  51. http://ajcn.nutrition.org/content/75/5/914.short
  52. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22028070
  53. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17093156
  54. http://adc.bmj.com/content/77/4/310.full
  55. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2886488/
  56. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/7674248
  57. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20004910
  58. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12202444
  59. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11903117
  60. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22301930
  61. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23372130
  62. https://www.researchgate.net/publication/237111026_Fergusson_DM_Woodward_LJ_Breastfeeding_and_later_psychosocial_adjustment_Paediatric_and_Perinatal_Epidemiology_1999_13_144-157_Breast_Feeding_and_Later_Psychosocial_Adjustment
  63. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/14657828
  64. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15952942
  65. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16887859
  66. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2350452/?page=1
  67. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/6369661
  68. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17097198
  69. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8038247
  70. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2899774
  71. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11896867
  72. http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/(SICI)1097-0215(1998)78:11%2B%3C29::AID-IJC9%3E3.0.CO;2-A/abstract
  73. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1497668/
  74. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12146844
  75. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15090722
  76. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/14730178
  77. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23129697
  78. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22237059
  79. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18689365
  80. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19667298
  81. http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.3109/00016348609155179/abstract
  82. https://www.researchgate.net/publication/12434795_A_case-control_study_of_oesophageal_adenocarcinoma_in_women_A_preventable_disease
  83. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12965881
  84. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19779839
  85. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10566554
  86. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2716580
  87. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19384111
  88. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12124867
  89. http://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PII0140-6736(90)90350-F/abstract
  90. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22978082
  91. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16304074
  92. http://ajcn.nutrition.org/content/88/6/1543.abstract
  93. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12927312
  94. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16155647
  95. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16380706
  96. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9678098
  97. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12218726
  98. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22536121
  99. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2650825/
  100. https://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2009/11/05/rocket-fuel-found-in-most-powdered-infant-formula.aspx
  101. http://www.nature.com/nature/journal/v335/n6192/abs/335679a0.html
  102. http://www.cowspiracy.com/facts/
  103. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23743465
  104. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3020209/
  105. https://www.unicef.org/nutrition/index_22657.html
continue de lire  Quand les bébés se retournent-ils ? (La réponse peut vous surprendre)
Retour haut de page