Plus grand et enceinte : Bien manger

Partager avec d'autres mamans!

woman cutting broccoli and carrotsDANS CET ARTICLE

  • Les meilleurs conseils pour bien manger
  • Idées de collations et de boissons
  • Si vous avez des problèmes d’alimentation

Lorsque vous êtes enceinte, il est important de vous concentrer sur une bonne alimentation : Vous devez vous assurer que votre bébé reçoit suffisamment de nutriments pour grandir – et que vous bénéficiez d’un soutien nutritionnel suffisant pour faire grandir un bébé !

Ce n’est pas le moment de faire un régime ou de réduire les calories. Il faut plutôt examiner de près ce que vous mangez et comment vous le faites, et déterminer ce qui est le mieux pour vous et votre bébé. Gardez à l’esprit la quantité de poids à prendre pendant la grossesse en faisant des choix alimentaires sains.

Les meilleurs conseils pour bien manger

  • Mangez un bon petit déjeuner. Il est vrai que le premier repas de la journée est le plus important : Un petit-déjeuner avec des protéines, des graisses, des glucides et des fibres vous fera vous sentir mieux le reste de la journée.
  • Mangez de petits repas avec des collations entre les deux, plutôt que trois gros repas.
  • Incluez des protéines à chaque repas et collation, et évitez les aliments contenant du sucre raffiné ou de la farine blanche transformée. Cela permet de stabiliser votre taux de glycémie et de lutter contre la faim.
  • Intégrez des fruits et des légumes à vos repas de manière créative : Mélangez des légumes hachés à vos œufs du petit-déjeuner ou saupoudrez des courgettes ou des carottes râpées sur des pains rapides allégés en matières grasses. Les tranches de pommes et de concombres font d’excellents ajouts aux sandwiches. Ajoutez des morceaux de pommes, des canneberges ou des groseilles séchées, ou des abricots secs hachés aux salades.
  • Concentrez-vous sur le folate : Il est conseillé aux femmes enceintes de prendre 600 microgrammes (mcg) d’acide folique par jour pour aider à prévenir les anomalies du tube neural. De nombreuses vitamines prénatales en contiennent au moins autant. (Cela s’ajoute au folate provenant des aliments, que votre corps n’absorbe pas aussi bien que celui de synthèse).

    Certaines études ont montré que les femmes de grande taille ont un taux de folate sanguin plus faible que les femmes de petite taille. Consultez votre médecin pour savoir si vous pourriez avoir besoin de plus de 600 mcg d’acide folique pendant votre grossesse.

  • Choisissez les bonnes graisses insaturées (huiles d’olive, de canola, d’arachide) plutôt que les graisses saturées (graisses animales, produits laitiers entiers, huile de palme) et les graisses trans (shortening, margarine).
  • Utilisez un journal alimentaire de grossesse pour noter votre consommation d’aliments et de nutriments afin de vous assurer que vous consommez suffisamment de bonnes choses. Il est également utile pour suivre votre humeur et votre niveau de faim afin de repérer les tendances que vous pourriez devoir changer.
  • Suivez les sept principes pour bien manger pendant la grossesse.
  • Découvrez 10 « fast foods » qu’une femme enceinte pourrait aimer – et cinq à éviter.

Idées de collations et de boissons

Voici quelques moyens sains de satisfaire la faim entre les repas :

  • Une pomme et une poignée d’amandes ou de noix
  • Une tranche de pain grillé à grains entiers tartinée d’une cuillère à soupe de beurre d’amande
  • Un verre de lait écrémé de 6 onces et une banane
  • 1/2 tasse de yaourt nature, sucré avec une touche de miel
  • Six craquelins de grains entiers avec une once ou deux de fromage allégé
  • Un œuf dur et quelques légumes à grignoter, tels que du céleri, des carottes et des poivrons

Attention à ce que vous buvez : tout ce qui contient du sucre raffiné (jus de fruits, lattes et sodas) peut faire fluctuer votre taux de glycémie et contribuer à la faim et aux maux de tête. Même les sodas sans sucre peuvent entraîner une prise de poids, selon l’American Diabetes Association, bien que les experts ne sachent pas exactement pourquoi. Essayez plutôt ces choix :

  • Jus de légumes à faible teneur en sodium (Ne buvez que des jus pasteurisés – les jus non pasteurisés ne sont pas sûrs pour les femmes enceintes. Préparez votre propre jus à la maison ou contentez-vous de jus en boîte ou en bouteille qui ont été pasteurisés).
  • Eau pétillante avec un peu de jus de grenade et quelques brins de menthe
  • Jus de carotte avec un peu de jus d’orange
  • Lait de soja sans sucre, aromatisé à la vanille ou au chocolat, sur glace
  • Écrémez le lait sur de la glace avec un peu d’arôme sans sucre, comme la vanille ou la noisette.

(Remarque : les édulcorants artificiels sont très bien avec modération, mais il est probablement préférable d’éviter la saccharine, qui traverse la barrière placentaire qui protège votre bébé).

Si vous avez des problèmes d’alimentation

Vérifiez auprès de votre prestataire de soins de santé, qui peut vous suggérer des modifications de votre alimentation et vous orienter vers des spécialistes qui peuvent vous aider à rester sur la bonne voie. Un nutritionniste peut vous aider à trouver comment vous sentir satisfait tout en suivant un régime alimentaire plus sain pour vous et votre bébé. Vous pouvez trouver un nutritionniste (également appelé diététicien) sur le site web de l’Academy of Nutrition and Dietetics – il suffit de cliquer sur Find a Registered Nutritionist (Trouver un nutritionniste agréé).

Si vous avez des problèmes de suralimentation émotionnelle ou compulsive, vous n’êtes pas seule. Vous trouverez de la bonne compagnie et beaucoup de soutien et d’aide au rétablissement lors d’une réunion locale des  » Overeaters Anonymous  » ou des  » Food Addicts Anonymous « .

Nancy Montgomery

Nancy Montgomery

Nancy Montgomery est une rédactrice et éditrice spécialisée dans la santé et le bien-être.

continue de lire  Saignement des gencives pendant la grossesse
Retour haut de page