Tout savoir sur les étranges mouvements de votre bébé dans le ventre de sa mère

Partager avec d'autres mamans!

Votre bébé a-t-il eu des spasmes ou des mouvements étranges dans votre ventre ces derniers temps ? Vous vous demandez ce qui peut bien être à l’origine de ces mouvements bizarres ?

Les bébés peuvent se déplacer de façon inquiétante pour diverses raisons. Ce n’est pas parce que le mouvement est étrange ou inhabituel qu’il faut s’inquiéter. Au lieu de vous inquiéter, familiarisez-vous avec les différents mouvements afin de mieux comprendre ce qui se passe dans votre utérus et si vous devez vous inquiéter.


Quelles sont les causes des mouvements étranges de l’utérus ?

Des mouvements dans l’utérus peuvent se produire pour de nombreuses raisons différentes. Une fois que votre bébé commence à bouger, vous serez capable de distinguer un coup de pied d’autres mouvements étranges. Il est rassurant de savoir ce qui peut être à l’origine de ces autres mouvements que vous ressentez (1).

  1. Étirements : Lorsque vous arrivez à la date prévue, votre bébé commence progressivement à manquer de place. Il est logique qu’il veuille encore étirer ses petits bras et ses petites jambes, et lorsque cela se produit, il ne ressent pas les coups de poing ou de pied habituels. Les étirements durent plus longtemps et sont parfois plus forts que les coups de pied. Vous pouvez interpréter ces mouvements comme des secousses, des coups de poing ou des spasmes.
  2. Le hoquet et bien plus encore : Il semble fou de penser que votre bébé puisse réellement souffrir du hoquet avant même sa naissance, mais c’est possible. Les bébés peuvent avoir le hoquet dans l’utérus et cela peut vous sembler être une sensation étrange. Certaines mamans ressentent cette sensation comme de légères vibrations, des frissons ou des secousses. Votre bébé peut même avoir le hoquet à la même heure chaque jour ! Il n’est pas rare que les bébés toussent ou éternuent dans l’utérus. Ces mouvements soudains peuvent vous sembler assez étranges, mais ils ne doivent pas être alarmants. Les coups ou les secousses sont en fait assez normaux.
  3. Spasmes musculaires : Votre bébé est encore en développement et cela signifie que son cerveau l’est aussi. Lorsque le cerveau se développe, les muscles de votre bébé peuvent parfois bouger involontairement. Il en résulte des spasmes musculaires et, pour vous, cette sensation peut ressembler à des secousses rapides.
  4. Mouvement du cordon : Le liquide amniotique dans votre utérus permet à votre bébé de flotter essentiellement, et le cordon fait de même. Parfois, votre bébé peut s’emmêler dans le cordon et vous pouvez ressentir des secousses ou des mouvements bizarres lorsque votre petit essaie de se libérer. Cela semble plus effrayant que cela ne l’est en réalité. Tous les bébés s’emmêlent dans leur cordon à un moment donné.
  5. Surprenez : Votre bébé peut déjà entendre les bruits extérieurs assez bien. Ne soyez pas surpris si vous avez un rapide tic-tac ou un coup sur un bruit fort et soudain. Votre bébé peut facilement être surpris et peut sauter si un bruit inattendu se produit.
  6. Utérus irritable : il est possible que vous soyez atteinte d’une affection appelée « utérus irritable », qui peut provoquer des spasmes utérins. Ces spasmes indolores et irréguliers ne doivent pas dilater votre col de l’utérus.
  7. Ce que vous mangez : La nourriture que vous mangez peut provoquer des réactions différentes chez votre bébé dans l’utérus. Si vous consommez des boissons très froides, de la caféine ou des aliments sucrés, votre bébé peut devenir beaucoup plus actif. Ces mouvements peuvent être plus forts que ceux auxquels vous êtes habituée, vous pouvez donc les considérer comme anormaux.

Qu’est-ce que cela dit sur la santé de votre bébé ?

Il est tout à fait normal que votre bébé bouge dans l’utérus. En fait, après avoir atteint un certain point de votre grossesse, vous devriez sentir votre bébé bouger assez souvent.

La plupart des mouvements du fœtus sont un signe positif que votre bébé est en bonne santé et de nombreux médecins disent qu’un bébé actif est un bébé en bonne santé. Adoptez tous ces mouvements, qu’il s’agisse de hoquets, de spasmes musculaires ou de coups de poing.

Les spasmes peuvent-ils être une crise ?

De nombreuses mamans craignent que les spasmes qu’elles ressentent dans leur ventre ne soient dus à une crise d’épilepsie de leur bébé.

Nous ne voulons pas dire que c’est impossible, mais c’est extrêmement rare. Les convulsions fœtales sont rares et si elles se produisent, elles sont généralement dues à une anomalie congénitale.

Les médecins sont généralement en mesure d’informer les mères ayant une grossesse à risque de la possibilité que leur bébé à naître ait une crise. Si votre médecin ne vous en a pas parlé, il est probable que votre petit est en sécurité.

Si vous craignez que quelque chose ne tourne pas rond chez votre bébé, n’hésitez pas à consulter un médecin. Personne ne jugera une mère anxieuse qui veut s’assurer que sa précieuse cargaison est saine et sauve.

Qu’est-ce qui est normal ?

Il semble qu’en matière de grossesse, il n’y ait pas de normal. Chaque grossesse est unique et chaque femme peut vivre les choses d’une manière complètement différente.

Il y a tant de choses que vous endurerez pendant votre grossesse et qui vous sembleront loin d’être normales, mais elles seront tout à fait normales.

Les mouvements sont normaux. Vous voulez sentir votre bébé bouger dans votre ventre. Ce mouvement peut être soudain, brusque ou rythmique – mais c’est un mouvement.

Vous pouvez ressentir des séquences de mouvements aléatoires qui sont anormales par rapport au reste, mais cela ne signifie pas immédiatement que quelque chose ne va pas.

S’il s’agit de votre première grossesse, il peut être plus difficile et plus délicat pour vous d’essayer d’établir ce qui est normal pour vous, mais après une grossesse, vous serez une pro pour le reste.

La grossesse est une question de confiance dans votre corps. Personne ne sait mieux que vous ce que vous vivez.

L’internet peut vous conseiller, mais votre prestataire de soins obstétricaux aura les réponses éclairées et l’avantage de connaître vos antécédents médicaux particuliers (2).

Votre bébé bouge-t-il trop ?

Si vous pensiez que la réponse à cette question allait être oui, alors vous devez avoir un bébé en bonne santé.

On dit que les bébés qui bougent beaucoup sont en très bonne santé. Le mouvement, c’est bien ! Il n’y a pas de limite médicale qui détermine que votre bébé bouge trop.

Le mouvement du fœtus est un signe de bonne santé et doit être accueilli à bras ouverts. Même si cela signifie endurer un match de boxe interne à 3 heures du matin (3).

Beaucoup des questions de ma patiente concernent les mouvements du fœtus. Je m’attends à ce que mes patientes aient des mouvements fœtaux réguliers après 24 semaines de gestation. Dix mouvements distincts du fœtus en deux heures est généralement un signe rassurant de bien-être du fœtus. Alors que les mouvements du bébé plafonnent vers la 32e semaine de grossesse, les mouvements ne diminuent pas au troisième trimestre. Si vous remarquez une diminution des mouvements de votre bébé à un moment donné, vous devez en informer votre médecin ou votre sage-femme.

Note de la rédaction :

Caitlin Goodwin, MSN, RN, CNM


L’essentiel

Le mouvement du fœtus est important pour toute grossesse. Le seul moyen pour une maman de savoir comment va son petit sans être dans un cabinet médical est ce mouvement. Rien n’est plus rassurant que de sentir ces battements ou ces coups de pied.

Ces mouvements peuvent parfois nous inquiéter, mais il est très rare qu’ils soient une cause d’inquiétude. Votre petit peut provoquer des mouvements étranges dans votre ventre pour diverses raisons.

Essayez de rationaliser ce qui pourrait faire réagir différemment votre petit avant de supposer immédiatement le pire.

Vous connaissez mieux que quiconque votre corps et votre bébé, alors si vous avez l’impression que quelque chose ne va pas, n’hésitez pas à demander de l’aide.

Votre bébé a-t-il eu des mouvements étranges lorsque vous étiez enceinte ? Comment avez-vous fait face à cette situation ? Si vous connaissez un futur parent qui pourrait bénéficier de cet article, n’hésitez pas à lui en faire part !

continue de lire  Le cordon ombilical chez les nouveau-nés : Comment en prendre soin naturellement
Retour haut de page