Soutiens-gorge de maternité et d’allaitement 101

Partager avec d'autres mamans!

an infant breastfeedingDANS CET ARTICLE

  • Ai-je besoin d’un nouveau soutien-gorge pendant ma grossesse ?
  • Comment savoir quand il est temps d’acheter un nouveau soutien-gorge ?
  • Quelle est la différence entre un soutien-gorge normal, un soutien-gorge de maternité et un soutien-gorge d’allaitement ?
  • De combien de soutiens-gorge aurai-je besoin ?
  • Quel est le meilleur type de soutien-gorge pendant la grossesse ?
  • Comment puis-je savoir si c’est le bon modèle ?

Ai-je

besoin d’un nouveau soutien-gorge pendant ma grossesse ?

Oui, très probablement. Comme le reste de votre corps, vos seins changent aussi, ils deviennent plus gros et plus sensibles au toucher. Cette métamorphose se traduit par des changements hormonaux, une prise de poids, une cage thoracique en expansion et, plus tard dans la grossesse, des glandes mammaires qui se préparent à produire du lait pour votre bébé.

Bien qu’il puisse être tentant de se contenter des soutiens-gorge dont vous disposez (pensez aux économies réalisées !), il est préférable d’investir dans quelques bons soutiens-gorge. Vos seins en pleine croissance sont plus lourds – les tissus glandulaires en développement peuvent ajouter quelques grammes par sein, au moins – et méritent un soutien confortable.

Comment savoir quand il est temps d’acheter un nouveau soutien

-gorge ?

Une bonne règle de base : Un soutien-gorge trop serré n’est pas une bonne chose. Lorsque vous enlevez votre soutien-gorge et que vous voyez des marques à l’endroit où se trouvaient la bande et les bretelles, que vos seins débordent de vos bonnets ou que votre soutien-gorge est trop serré, il est temps d’en acheter un nouveau, explique Felina Gallagher de l’Upper Breast Side, un centre de ressources sur l’allaitement à Manhattan.

Chaque femme est différente, chaque grossesse est différente, et vos seins vont changer d’une manière qui vous est propre. Vous constaterez peut-être que la taille de votre bonnet continue d’augmenter tout au long de votre grossesse, ou que vos seins grossissent pendant le premier trimestre, puis n’augmentent de nouveau qu’au cours des derniers mois.

En fonction de votre

croissance, vous devrez peut-être acheter des soutiens-gorge plusieurs fois pendant votre grossesse.

Quelle est la différence entre un soutien-gorge normal, un soutien-gorge de maternité et un soutien-gorge d’allaitement ?

Un soutien-gorge de maternité est une version gonflée d’un soutien-gorge ordinaire – spécialement conçu pour soutenir confortablement vos seins en pleine croissance pendant la grossesse. Des bretelles plus larges, une doublure douce en coton et des crochets et des yeux supplémentaires sur la bande ne sont que quelques-unes des caractéristiques que vous trouverez généralement dans un soutien-gorge de maternité. Les soutiens-gorge de maternité n’ont généralement pas de bonnets à armatures. Remarque : certains soutiens-gorge ordinaires offrent également ces caractéristiques et fonctionneront parfaitement pendant la grossesse.

Les soutiens-gorge de maternité et les soutiens-gorge d’allaitement se distinguent par un point essentiel : Les soutiens-gorge d’allaitement ont des agrafes ou des panneaux qui permettent d’accéder facilement aux mamelons pour l’allaitement.

De nombreuses femmes préfèrent une combinaison des deux, en achetant un soutien-gorge de maternité ou une taille plus grande de leur soutien-gorge préféré avant la grossesse au début et en passant à un soutien-gorge d’allaitement au milieu du troisième trimestre.

Si vous achetez des soutiens-gorge d’allaitement à porter pendant la grossesse, veillez à ce qu’ils vous laissent de la place pour grandir. Vos seins peuvent augmenter d’une ou deux tailles de bonnet après l’arrivée de votre bébé et la montée de lait.

Combien de soutiens-gorge me faut-il ?

Cela dépend beaucoup de votre budget, mais prévoyez d’acheter au moins trois soutiens-gorge pendant votre grossesse, explique Angela Cukar, directrice de district de Bra Smyth, un magasin spécialisé dans les soutiens-gorge situé à New York et dans le New Jersey. Portez un soutien-gorge pendant un jour ou deux, puis changez-le.

continue de lire  Des vêtements de maternité élégants pour chaque femme enceinte

Sachez que votre cage thoracique peut s’élargir jusqu’à la 36e semaine de grossesse, et que vous devrez donc peut-être changer de taille plusieurs fois, explique Nancy Held, consultante en lactation, infirmière diplômée et vice-présidente des services cliniques et éducatifs de Day One, un centre de la baie de San Francisco destiné aux nouveaux parents et aux futurs parents.

Une rallonge de soutien-gorge se fixe à l’arrière de votre soutien-gorge pour ajouter de la longueur à la bande. À environ 5 dollars la paire, un prolongateur de soutien-gorge est un moyen abordable de prolonger la durée de vie des soutiens-gorge achetés plus tôt dans la grossesse – ou de vos soutiens-gorge habituels d’avant la grossesse si vous n’êtes pas tout à fait prête à en acheter de nouveaux.

Lorsque vous achetez un nouveau soutien-gorge, recherchez celui qui vous permet d’agrandir votre poitrine et votre cage thoracique. Choisissez un soutien-gorge qui s’ajuste lorsque l’agrafe est la plus serrée, afin que vous puissiez le laisser sortir. C’est certainement une bonne idée si vous achetez un soutien-gorge d’allaitement avant d’accoucher, car vous aurez au moins une autre taille de bonnet lorsque votre lait maternel arrivera quelques jours après la naissance.

Si vous avez un budget serré, envisagez d’emprunter des soutiens-gorge de maternité et d’allaitement à une amie ou une sœur de taille similaire.

Quel est le meilleur style de soutien-gorge pendant la grossesse ?

Choisissez un soutien-gorge avec des coutures et des bretelles robustes. Les plus fins ne tiennent pas la route. Si vos seins sont plus gros que ceux de DD, optez pour un soutien-gorge à bretelles d’au moins un pouce de large aux épaules. (Ils feront mieux leur travail.)

Les soutiens-gorge à

armatures sont bien tant qu’ils sont bien ajustés et ne pincent pas vos seins. De nombreuses futures mamans les trouvent inconfortables et optent plutôt pour des bonnets souples.

Pour éviter les irritations, recherchez des matières douces comme le coton ou un mélange de coton et de synthétique sans coutures près du mamelon.

Comment savoir si c’est la bonne taille ?

La meilleure façon de s’assurer que vous achetez la bonne taille est de vous faire ajuster par un professionnel dans un magasin spécialisé dans les soutiens-gorge ou la lingerie, dans un magasin de maternité ou au rayon lingerie de la plupart des grands magasins. Ce service est gratuit.

Joyce Andrews, responsable de l’essayage chez Bra Smyth, suggère de s’asseoir tout en portant le soutien-gorge pour « voir où il touche le ventre ». En vous levant et en vous asseyant, vous ne devez pas vous bousculer, vous pincer ou glisser. Si la ceinture pectorale remonte dans la zone de la poitrine depuis la cage thoracique, si les bonnets débordent (ou s’écartent), si les bretelles sont trop serrées ou tombent des épaules malgré les ajustements, le soutien-gorge ne fonctionnera pas. Une règle de base : si le soutien-gorge provoque une gêne ou des tracas dans le vestiaire, cela ne fera qu’empirer lors d’un port régulier.

Pour obtenir d’autres conseils sur la façon de bien ajuster votre soutien-gorge, consultez nos diaporamas pour voir les cinq signes d’un soutien-gorge mal ajusté et les six signes d’un bon ajustement.

Jhoanna Robledo

Retour haut de page