Les mamans avouent : 12 choses qui font plus de mal que l’accouchement |

Partager avec d'autres mamans!

Il n’est pas étonnant que nous, les femmes enceintes, soyons toujours mal à l’aise et souvent grincheuses. Non seulement nous, les femmes, sommes soumises pendant des mois à des hormones enragées et à des entrailles lisses, mais en fin de compte, nous sommes toutes confrontées à l’inévitable douleur de mettre nos fagots au monde.

labor-delivery-war-story

Aussi douloureux que soient le travail et l’accouchement, il existe un groupe de mamans du BabyCenter qui parlent de choses qu’elles ont vécues et qui sont pires.

Que l’idée de ressentir une douleur pire qu’un accouchement vous réconforte en pensant à votre prochain travail et à votre accouchement, ou que vous ayez l’impression que ces mamans prennent à la légère cet exploit déchirant, les commentaires ci-dessous vous laisseront perplexe face à ce « fait » viral que l’on trouve sur toutes les formes de médias sociaux :

« Normalement, le corps humain ne peut supporter que 45 unités de douleur. Pourtant, à certains moments du travail et de l’accouchement, une mère peut supporter 57 unités de douleur. C’est comme si 20 os étaient fracturés en même temps ».

Regardez ce que ces mères disent sur la douleur, qui est PIRE que leur travail et leur accouchement.

  • Me casser le fémur et déchiqueter les muscles environnants de ma jambe était pire que mon accouchement provoqué sans médicaments.
  • Mes calculs biliaires étaient bien pires que le niveau de douleur auquel j’ai dû faire face pendant l’accouchement. Les crises ressemblaient beaucoup à des contractions, mais au lieu de disparaître, elles étaient constantes. C’était comme si j’avais été poignardée. Par dix ninjas. Avec de très longues épées.
  • J’ai eu un hématome sous l’ongle de mon orteil cette année. C’était en fait une grosse mare de sang sous l’ongle, qui l’a fait sortir du lit de l’ongle. Je jure que c’était pire que tous mes travaux.
  • Le premier caca après l’accouchement avec une déchirure au 3ème degré !
  • Des biopsies par trou de poing de mon col de l’utérus. J’en ai fait faire deux séries. C’est comme si on vous perçait un trou de papier à l’intérieur. Je suis marquée à vie !
  • J’ai eu une hémorroïde coupée il y a quelques semaines. Ça ressemblait au Ring of Fire mais ça a duré 2 jours ! Je pensais que c’était pire qu’un accouchement.
  • J’ai eu un calcul rénal pendant ma grossesse et j’ai dû passer plusieurs jours à l’hôpital. Je pensais que c’était pire qu’un accouchement deux semaines plus tard.
  • Je ne suis pas de ces femmes qui « oublient » la douleur de l’accouchement. C’était nul ! La seule chose qui a jamais été pire pour moi, c’est la douleur des dents. Et pas n’importe quelle douleur de dent, une douleur de dent pourrie sur le dessus d’une poche de chat infectée. Une douleur qui traverse vos sinus et atteint vos globes oculaires. Une douleur qui vous fait perdre connaissance. Oui, je prendrais le travail pour ça n’importe quel jour.
  • La pire douleur est celle que l’on peut ressentir à cause d’un kyste du capuchon clitoridien. Ce n’est pas très courant, mais imaginez que vos parties féminines les plus sensibles soient gonflées, palpitantes, sans aucune forme de soulagement. Je ne pourrais pas marcher, m’asseoir, me lever… rien. Je voulais mourir.
  • J’ai eu un zona l’été dernier. C’était plus douloureux qu’un accouchement et ça a duré plus longtemps.
  • Se faire frapper à l’oeil par un ressort de canapé a été pire que mes trois travaux réunis. J’ai perdu toute vision dans cet œil et j’ai dû subir une opération d’urgence pour ne pas perdre mon vrai globe oculaire.
  • Ummm, les points de suture… à l’anus… pendant ma grossesse, c’était pire. Au moment où j’ai couru dans la porte de la douche et où mes fesses sont entrées en contact avec une bouteille de shampoing (oui, une bouteille de shampoing), j’ai vu des étoiles. La douleur était si intense que j’ai littéralement cru que j’allais mourir. J’avais une douleur atroce chaque fois que j’essayais de marcher pendant deux semaines. Le simple fait d’y penser me donne maintenant la nausée.
continue de lire  Fièvre chez les bébés et les enfants |

Aïe, Batman !

Personnellement, je n’ai pas vécu la plupart de ces situations. Mais je dois reconnaître que le travail du dos a été la douleur la plus horrible que j’ai endurée jusqu’à présent dans ma vie. Je me suis réjouie de l’avertissement d’une femme aux mères qui accouchent pour la première fois :

« Je ne veux effrayer personne mais…

À moins qu’une migraine ou une infection urinaire ne donne l’impression de pousser une télévision à écran plat par le trou d’un Cheerio, je ne pense pas qu’aucune autre douleur ne puisse être comparée ».

Photos de Thinkstock et iStock

Whitney Barthel

Whitney Barthel

Whitney vit dans une maison pleine d’enfants au milieu de nulle part, en Amérique.

Les opinions exprimées par les parents contributeurs sont les leurs.

Retour haut de page