Bébé pleure pendant le changement de couche (9 conseils pour vous aider à faire face)

Partager avec d'autres mamans!

Votre bébé crie-t-il et gémit-il chaque fois que vous changez sa couche ? Craignez-vous de devoir le changer en public parce qu’il va pleurer hystériquement ?

Les pleurs peuvent être le signe d’une couche mouillée ou qui fait caca. Pourtant, vous vous demandez probablement pourquoi votre bébé pleure à chaque changement et comment mettre fin à ces batailles de changement de couches.

Examinons les différentes raisons pour lesquelles votre bébé peut pleurer lors d’un changement de couche. Nous parlerons également des moyens de le garder heureux pendant le processus.


Pourquoi votre bébé peut détester les changements de couches

Si votre bébé est difficile lors du changement de couches, vous n’êtes pas seule, maman. Presque tous les bébés détestent les changements de couches à un moment donné. Souvent, il peut y avoir un certain nombre de raisons pour lesquelles votre bébé est si désemparé.

  • Le froid : Beaucoup de bébés, surtout les nouveau-nés, détestent le froid qui accompagne les changements de couches.
  • La faim : Si vous changez de couche avant de nourrir votre bébé, il est possible qu’il ait trop faim pour attendre d’être nourri. Essayez plutôt de le changer après les tétées.
  • Je ne sais pas ce qui se passe : La plupart des nouveau-nés détestent les changements de couches parce qu’ils ne savent pas ce qui se passe. Avec le temps, à mesure qu’ils se familiarisent avec la routine du changement de couches, la confiance s’installe.
  • Veut être responsable de son corps et de son temps : En vieillissant, votre bébé voudra être plus responsable de son corps et de son temps. Il détestera être emporté au milieu du jeu.
  • Empêche l’acquisition de nouvelles compétences : Coucher votre bébé sur le dos pour changer sa couche l’empêche d’explorer ses nouvelles aptitudes (se rouler, s’asseoir, ramper, etc.). ). Il n’aime pas se sentir limité.

Y a-t-il un problème médical ?

Si vous pensez que votre bébé pourrait avoir un problème médical qui le rendrait extrêmement difficile à changer, faites confiance à votre instinct maternel. Prenez rendez-vous avec le médecin de votre bébé.

Mettre fin aux batailles de changement de couches

Changer les couches peut être un véritable défi lorsque votre bébé les méprise. Mais ils ne doivent pas être source d’anxiété pour vous et votre bébé. Voici neuf façons d’éviter les disputes et de rendre le changement de couches à nouveau amusant :

  • Prévenez votre bébé : Ne détesteriez-vous pas que quelqu’un vous fasse un coup de pied au cul et commence à vous faire des choses ? Évitez une lutte de pouvoir et créez la confiance en disant toujours à votre bébé ce que vous allez faire avant de commencer.
  • Utilisez la distraction : Gardez quelques petits objets amusants près des fournitures de change et ne laissez bébé jouer avec eux que pendant les changements de couches. En les réservant pour les changements de couches, vous contribuerez à préserver leur nouveauté. Vous pouvez aussi donner à votre bébé une couche, la télécommande, votre brosse à cheveux ou la crème pour couches à tenir.
  • Ralentissez et connectez-vous : Prenez une grande respiration et prenez votre temps. Si vous vous précipitez, ils se nourriront de votre anxiété, et ce ne sera amusant pour aucun de vous. Profitez de ce moment privilégié pour renouer avec votre bébé et créer des liens avec lui.
  • Soyez bête : Faites rire votre bébé en le chatouillant, en lui faisant de drôles de grimaces ou en lui soufflant sur le ventre.
  • Chantez une chanson : Gardez quelques-unes des chansons préférées de votre bébé pour les temps qui changent. Cela le distraira, le fera sourire et peut-être même qu’il aura hâte de changer sa couche.
  • Gardez votre bébé au chaud : Changez les couches dans l’endroit le plus chaud de la maison ou emmaillotez le haut de son corps. Vous pouvez également souffler de l’air chaud sur la poitrine de votre bébé pendant qu’il se change ou investir dans un chauffe-lingette.
  • Racontez vos actions : D’une voix calme, racontez à votre bébé ce que vous faites exactement au fur et à mesure que vous le faites. Veillez également à le regarder dans les yeux. Cela donne un ton positif et montre qu’il est respecté.
  • Créez un point de vue : Créez un espace agréable, rempli de sens, pour changer ces couches. Placez la table à langer près d’une fenêtre, suspendez un mobile au-dessus du matelas à langer, ou même peignez une peinture murale sur un mur voisin.
  • Changez le bébé debout : Si votre bébé a une couche mouillée, essayez de le changer debout.
continue de lire  Huiles essentielles pour la grossesse, la naissance, l'allaitement et au-delà

N’oubliez pas qu’il n’y a pas qu’une seule approche qui fonctionne, alors soyez ouvert à l’idée d’essayer différentes choses.


Rendre le changement de couche amusant

Il est tout à fait normal que les bébés passent par des phases de détestation des changements de couches, et il pourrait y avoir des raisons pour lesquelles ils sont si désemparés pendant ces phases. Votre bébé peut avoir froid, avoir faim, ou même être simplement contrarié de ne pas pouvoir explorer et pratiquer ses nouvelles aptitudes à s’asseoir ou à ramper.

Mais les changements de couches ne doivent pas nécessairement être des moments stressants. Mettez fin aux batailles de changement en créant des distractions, en devenant bête, en racontant vos actions et en prenant le temps de vous rapprocher de votre bébé. Aucune approche ne fonctionnera toujours, alors assurez-vous d’essayer différentes choses pour garder votre bébé heureux.

Retour haut de page