Le massage prénatal est-il sûr ? 12 choses que vous devez savoir

Partager avec d'autres mamans!

Lorsque vous cherchez à soulager les muscles endoloris et les articulations enflées pendant la grossesse, il existe de nombreuses façons de vous faire masser en douce dans votre vie quotidienne : un massage rapide des pieds par votre partenaire, un masseur dorsal à faire soi-même, ou même un massage prénatal professionnel.

Qu’est-ce que le massage prénatal ?

De nombreuses futures mamans se tournent vers la massothérapie pendant leur grossesse pour apaiser leurs muscles endoloris et se détendre avant l’arrivée du bébé.

Un massage prénatal est très similaire à un massage du corps entier que l’on pratique au spa. La principale différence est que la masseuse apportera quelques modifications pour assurer la sécurité (et le confort) de la maman et du bébé.

Un massothérapeute doit être agréé pour effectuer un massage prénatal, ce qui implique d’être agréé par le conseil d’État et d’obtenir une certification en massage prénatal.(source)

L’histoire du massage prénatal

Les massages prénataux ne sont pas nouveaux. En fait, le massage prénatal a une histoire profonde ancrée dans de nombreuses cultures du monde entier. Voici un aperçu de la manière dont le massage prénatal a été traditionnellement utilisé :

  • LaJamaïque: En Jamaïque, les sages-femmes utilisaient traditionnellement le massage prénatal jusqu’à l’accouchement. Selon le stade du travail de la mère, les sages-femmes pratiquaient différentes techniques de massage. Les feuilles de Toona étaient souvent utilisées pour frotter le ventre, tandis que l’huile d’olive et une compresse chaude et humide étaient utilisées sur le ventre pendant la transition.
  • Japon: Fait amusant : au Japon, les sages-femmes sont appelées « Sanba », ce qui signifie littéralement « femme âgée qui masse ». Les sanbas japonaises sont connues pour pratiquer l’acupression pendant la grossesse, ainsi que les messages sur les pieds et les jambes pendant que la maman travaille.(source)
  • LeMexique: Des sages-femmes aztèques ont massé les jambes d’une future maman et ont pensé que la tension dans ses jambes indiquait la position du fœtus. Cette pratique devait être pratique quand il n’y avait pas d’échographie !(source)
  • LaMalaisie: Des mères malaisiennes se massent le nombril avec de l’huile de noix de coco. Pourquoi ? On pense que cela encourage le bébé à s’abaisser dans la bonne position pour la naissance.(source)
  • L’Angleterre: En Angleterre, au XVIIe siècle, les sages-femmes massaient les mères en travail avec de l’huile de lys.(source)

Quelle est la différence entre un massage régulier et un massage prénatal ?

Afin de rendre un massage plus sûr et plus confortable pour maman, certaines modifications seront apportées lors d’un massage prénatal.

La plus grande modification est la position de maman pendant le massage.

Maman ne s’allonge pas sur le ventre. Non seulement ce n’est pas sûr, mais ce n’est tout simplement pas confortable ! Pour masser le dos de maman, le massothérapeute demandera à maman de s’allonger sur le côté et de prendre un coussin pour le corps. L’oreiller permettra à maman de rester confortable, tout en permettant à la masseuse d’accéder au dos de maman.

Maman ne s’allonge pas non plus sur le dos. Afin d’éviter toute pression sur la veine cave, maman sera semi-inclinée et utilisera des oreillers derrière elle, ainsi que sous ses genoux.

D’autres modifications sont également prévues :

  • Les huiles essentielles contre-indiquées pendant la grossesse sont évitées. Par exemple, la sauge sclarée doit être évitée, car cette huile peut déclencher des contractions. Les autres huiles essentielles à éviter sont le romarin et la cannelle. Consultez un aromathérapeute agréé si vous n’êtes pas sûre qu’une huile soit sans danger pendant la grossesse.
  • Certaines zones ne seront pas massées. L’abdomen, ainsi que tout point de pression (autour de la cheville, par exemple) qui favorise les contractions ou déclenche le travail, sont à éviter lors des massages prénataux.

Que se passe-t-il lors d’un massage prénatal ?

Vous attendez avec impatience votre massage prénatal ? Voici ce à quoi vous pouvez vous attendre :

  1. Vous entrerez dans la salle de massage et serez entourée de lumières tamisées, de musique tranquille et d’un environnement globalement paisible.
  2. Votre massothérapeute vous fera probablement commencer à vous allonger sur le dos, en position semi-inclinée (voir la vidéo). Vous passerez environ un tiers du temps qui vous est imparti dans cette position.
  3. Votre masseur peut commencer par le cou, les épaules et la tête, puis descendre lentement vers les bras et le haut des jambes. Attendez-vous à des mouvements doux, car les massages en profondeur des tissus ne sont pas sûrs pendant la grossesse.
  4. Ensuite, vous vous roulerez sur le côté où vous serez soutenue par des oreillers. C’est là que vous passerez la majeure partie de votre massage, soit environ les deux tiers du temps qui vous est alloué.
  5. Dans cette position, votre massothérapeute vous massera le dos, le cou, les épaules, les jambes et les pieds par de légers mouvements.
  6. La plupart des massages prénataux durent 60 minutes, mais certains spas proposent des massages de 90 minutes.

Conseil : si vous avez des problèmes particuliers, demandez à votre masseuse de passer plus de temps sur certaines zones. Vous pouvez également demander à ce que certaines zones soient omises.

Démonstration vidéo : Comment donner un massage prénatal

Les massages sont-ils sûrs pendant une grossesse précoce ?

Avec toute cette discussion sur les massages et la relaxation, vous voulez probablement savoir quand vous pouvez vous faire masser, n’est-ce pas ?

Techniquement, vous pouvez être massée à tout moment de la grossesse, mais vous constaterez que la plupart des spas ne permettent pas aux femmes de recevoir un massage au cours du premier trimestre.

Selon les experts, il est préférable d’éviter les massages au cours du premier trimestre, lorsque le risque de fausse couche est le plus élevé. Pourquoi ? Pour certaines femmes, le massage peut déclencher un processus de désintoxication. Lors d’une désintoxication, votre corps fait un nettoyage en profondeur et se débarrasse des toxines stockées. C’est un problème pour les femmes enceintes, car certaines de ces toxines peuvent se retrouver dans votre sang et être transmises à votre bébé en développement.

Si vous menez un mode de vie propre (rempli d’aliments sains, d’exercices physiques adéquats et sans tabac, drogue ou consommation excessive d’alcool), cela est peu probable, et vous êtes une bonne candidate pour le massage à partir du deuxième trimestre.

Remarque : même si vous menez un mode de vie propre, il peut y avoir des circonstances dans lesquelles vous ne devriez pas recevoir de massage. Par exemple, si vous avez un placenta praevia et que vous êtes alitée, il ne serait pas bon de vous faire masser avant la naissance. C’est pourquoi de nombreux spas exigent une note du médecin ou de la sage-femme avant votre massage.

Parlez toujours à votre prestataire de soins de santé pour savoir ce qui vous convient le mieux.

Un massage peut-il vous faire faire une fausse couche ?

Comme de nombreux massothérapeutes ne massent pas une femme pendant son premier trimestre, de nombreuses mamans se demandent si un massage prénatal peut déclencher une fausse couche.

Aucune étude ne suggère une corrélation directe entre le massage et la fausse couche.

En fait, la plupart des fausses couches ne sont pas causées par ce que maman a fait ou n’a pas fait.

« Le massage n’est pas la cause d’une fausse couche. » – Elaine Stillerman, une massothérapeute diplômée(source)

Stillerman n’est pas le seul massothérapeute à affirmer que les massages sont bénéfiques pendant la grossesse. L’auteur Leslie Stager écrit que, bien que les massages abdominaux profonds ne soient pas sûrs pendant la grossesse, le travail énergétique nourricier et le massage doux et apaisant peuvent quand même être bénéfiques. (source)

Quand devrais-je recevoir un massage prénatal ?

Comme vous pouvez le constater, il existe une certaine divergence sur la sécurité des massages prénataux. Mais le consensus général est qu’il est préférable d’attendre le deuxième trimestre pour bénéficier d’un massage prénatal. Si vous étiez une grande buveuse, une droguée ou une fumeuse avant votre grossesse, il vaut peut-être mieux éviter le massage pour éviter toute réaction de désintoxication.

Parlez-en à votre prestataire, qui pourra vous faire une recommandation en fonction de vos antécédents personnels.

Quels sont les avantages du massage prénatal ?

Vous savez sans doute déjà qu’un massage est tout simplement très relaxant, mais la relaxation n’est pas le seul avantage du massage. En fait, les bienfaits sont nombreux :

  • Réduit le stress : Les futures mamans ont beaucoup de choses en tête : les finances, les problèmes de santé et le stress quotidien de la grossesse. Selon un article publié dans la revue Complementary Therapies in Nursing and Midwifery, la massothérapie peut réduire les symptômes physiques du stress, tels que les muscles tendus et l’augmentation du pouls, chez les futures mères.
  • Soulage les douleurs articulaires et les muscles endoloris : Si vos muscles et vos articulations sont douloureux, le massage peut aider à soulager les douleurs articulaires en gardant vos muscles plus souples.(source)
  • Améliore le sommeil: De nombreuses femmes enceintes trouvent que l’augmentation des soucis et des symptômes physiques (par exemple, la sciatique, etc.) rend le sommeil difficile la nuit. Une étude a montré que, par rapport à un groupe de relaxation, les participantes au groupe de massothérapie étaient capables de mieux dormir la nuit.
  • Réduit les gonflements: Vous pouvez vous trouver un peu plus gonflée pendant la grossesse, mais la bonne nouvelle est que le massage peut aider à réduire les gonflements.(source)
  • Soulage les maux de tête : De nombreuses femmes constatent que les changements hormonaux pendant la grossesse peuvent entraîner une augmentation des maux de tête. En plus de s’attaquer à toute cause sous-jacente des maux de tête (comme la déshydratation), la massothérapie peut réduire considérablement la fréquence des maux de tête.(source)
  • Soulager les brûlures d’estomac: Les mamans enceintes connaissent le combat que constituent les brûlures d’estomac de la grossesse ! Selon M. Stillman, le massage prénatal aide à soulager les brûlures d’estomac en relaxant le système nerveux et en réduisant la pression sur l’estomac.(source)
  • Améliore la circulation: C’est l’un des plus grands bienfaits du massage depuis des siècles, que vous soyez enceinte ou non. En améliorant votre circulation, votre corps est capable de fournir plus de nutriments et d’oxygène à votre bébé. C’est important, car plus le bébé reçoit de nutriments et d’oxygène, mieux il peut grandir et se développer.(source)
  • Stabilise les hormones: Le massage prénatal réduit votre hormone de stress, le cortisol, et augmente les endorphines, les hormones de bien-être.(source)
  • Améliore la douleur nerveuse: Selon une étude publiée dans Acupuncture in Medicine, le massage soulage les douleurs nerveuses. Plus le muscle est relâché, moins il est susceptible d’appuyer sur le nerf et de provoquer des douleurs.(source)
  • Facilite la livraison: Une étude publiée dans la revue d’experts en obstétrique et gynécologie a révélé que les femmes qui recevaient régulièrement un massage prénatal avaient des travaux plus courts (trois heures de moins en moyenne !) et moins de demandes d’analgésiques. Cela est probablement dû à un niveau de stress moins élevé.(source)
  • Soulage les douleurs lombaires : Lorsque votre centre de gravité se déplace pendant la grossesse, vous pouvez ressentir des douleurs dans le bas du dos. La sciatique et les ligaments relâchés contribuent également aux lombalgies, mais un massage prénatal peut aider à améliorer ces symptômes.(Source)
  • Réduit le risque de travail prématuré: Une étude a constaté qu’en Chine, où les massages prénataux et d’autres formes de médecine complémentaire sont régulièrement pratiqués, le taux de naissance prématurée n’est que de 1 % (il est de 14 % en Amérique !). On pense que le massage prénatal réduit le risque d’accouchement prématuré, car il réduit le taux de cortisol.(source)

Les massages de pieds sont-ils sûrs pendant la grossesse ?

Grâce à une augmentation de l’hormone relaxine et au poids supplémentaire que les pieds doivent supporter, les femmes enceintes ont les pieds fatigués, douloureux et enflés. En général, les massages des pieds sont sans danger et peuvent être très bénéfiques pour soulager ces symptômes. Il existe cependant des points d’acupression qui peuvent stimuler le travail sur et près des pieds, il est donc important de consulter un massothérapeute formé aux massages prénataux des pieds.

Mais que faire si le futur papa veut masser les pieds de maman à la maison ? Faites-lui suivre ces conseils :

  • Évitez les points d’acupression qui déclenchent le travail (voir ici pour plus d’informations).
  • Utilisez une lotion ou une huile entièrement naturelle, comme de l’huile de noix de coco facile à appliquer, de l’huile d’amande ou une huile de massage prémélangée.
  • Faites attention en vous levant après un massage – vos pieds peuvent être glissants

Juste un rappel…

Faire grandir un petit humain est un travail difficile ! Rester détendu aide à garder sa santé mentale et physique en pleine forme – quoi d’autre pourrait être plus important en ce moment ! Recevoir un massage prénatal est l’une des meilleures façons de rester détendue et de prendre soin de soi, à condition de prendre les bonnes précautions décrites ci-dessus.

Et vous ?

Avez-vous déjà bénéficié d’un massage prénatal ? En quoi vous a-t-il aidée pendant votre grossesse ?

continue de lire  Le thé pendant la grossesse ? (Les meilleurs et les pires thés pour la grossesse)
Retour haut de page