La vitamine A dans le régime alimentaire de la grossesse

Partager avec d'autres mamans!

DANS CET ARTICLE

  • Pourquoi vous avez besoin de vitamine A pendant la grossesse
  • Comprendre la vitamine A
  • Combien de vitamine A avez-vous besoin ?
  • Peut-on avoir trop de vitamine A ?
  • Sources alimentaires de vitamine A
  • Devriez-vous prendre un supplément de vitamine A ?
  • Signes d’une carence en vitamine A

Pourquoi vous avez besoin de vitamine A pendant la grossesse

La vitamine A est une vitamine liposoluble qui est stockée dans le foie. La vitamine A est importante pour la croissance embryonnaire de votre bébé, y compris le développement du cœur, des poumons, des reins, des yeux et des os, ainsi que des systèmes circulatoire, respiratoire et nerveux central.

La vitamine A est particulièrement essentielle pour les femmes qui sont sur le point d’accoucher, car elle contribue à la réparation des tissus du post-partum. Elle aide également à maintenir une vision normale, à combattre les infections, à soutenir le système immunitaire et à favoriser le métabolisme des graisses.

Comprendre la vitamine A

Il existe deux types de nutriments : la vitamine A préformée et les caroténoïdes de la provitamine A. La vitamine A préformée (également appelée rétinol) est utilisée directement par l’organisme et se trouve dans les produits animaux comme les œufs, le lait et le foie. Les caroténoïdes de la provitamine A se trouvent dans les fruits et les légumes, mais votre corps doit convertir ce type de caroténoïdes en rétinol.

On trouve plus de 600 caroténoïdes dans la nature, mais seuls quelques-uns peuvent être convertis en rétinol. Le bêta-carotène est le plus courant.

La norme de mesure de la vitamine A est l’EAR (équivalents d’activité du rétinol), qui est basée sur la puissance et la source de la vitamine A. Un microgramme (mcg) de rétinol (vitamine A préformée) est égal à 1 mcg d’EAR, mais il faut 12 mcg de bêta-carotène ou 24 mcg d’alpha-carotène pour égaler 1 mcg d’EAR.

Une ancienne norme de mesure qui est toujours utilisée (en particulier sur les étiquettes des suppléments) est l’unité internationale, ou UI. Les UI ne sont pas facilement converties en EAR car la conversion dépend du type de vitamine A. Par exemple, 900 mcg d’EAR peuvent représenter entre 6 000 et 36 100 UI de vitamine A.

Combien de vitamine A vous faut-il ?

Femmes enceintes de 18 ans et moins : 750 mcg de RAE par jour

Les femmes enceintes de 19 ans et plus : 770 microgrammes de RAE par jour

Femmes allaitantes de 18 ans et moins: 1 200 mcg de RAE par jour

Les femmes qui allaitent sont âgées de 19 ans et plus : 1 300 mcg de RAE par jour

Femmes non enceintes : 700 mcg de RAE par jour

Vous n’êtes pas obligé de prendre la quantité de vitamine A recommandée chaque jour. Essayez plutôt d’atteindre cette quantité en moyenne sur quelques jours ou une semaine.

Peut-on avoir un excès de vitamine A ?

Le régime alimentaire américain moyen fournit beaucoup de vitamine A. Elle est présente dans la viande, les produits laitiers, le poisson, les œufs et les céréales enrichies sous forme de vitamine A préformée, ou rétinol. Elle est également présente dans la plupart des fruits et légumes, principalement sous forme de caroténoïdes.

Pendant la grossesse, il est important de ne pas consommer trop de vitamine A préformée, qui peut provoquer des malformations congénitales et une toxicité hépatique à fortes doses. (Cependant, vous pouvez obtenir autant de caroténoïdes que vous le souhaitez à partir des fruits et légumes).

Les femmes de 19 ans et plus – qu’elles soient enceintes ou qu’elles allaitent ou non – ne doivent pas consommer plus de 3 000 mcg d’EAR (ou 10 000 UI) de vitamine A préformée sous forme de suppléments, de sources animales et d’aliments enrichis chaque jour. Pour les femmes de 18 ans et moins, la limite supérieure d’apport est de 2 800 mcg d’EAR (9 333 UI).

C’est une raison importante pour laquelle il n’est pas conseillé de doubler les vitamines prénatales ou de prendre des compléments que votre praticien ne recommande pas. La plupart des vitamines prénatales contiennent au moins une partie de leur vitamine A sous forme de bêta-carotène, mais certaines marques en vente libre, d’autres types de multivitamines et certains aliments enrichis contiennent des quantités importantes de vitamine A préformée. Vérifiez toujours l’étiquette d’un produit ou montrez tous les compléments à votre praticien avant de les prendre.

Autre chose : le risque de malformations congénitales lié à un apport excessif en vitamine A est la raison pour laquelle les femmes enceintes et celles qui tentent de concevoir un enfant doivent se tenir à l’écart de l’isotrétinoïne (également connue sous la marque Accutane, entre autres), médicament contre l’acné délivré sur ordonnance, et des autres médicaments liés au rétinol (un composé de la vitamine A), notamment la trétinoïne topique (Retin-A), qui est utilisée pour les affections cutanées.

Sources alimentaires de vitamine A

Les fruits et les légumes (en particulier les oranges et les jaunes ainsi que les légumes verts à feuilles), riches en bêta-carotène, sont les meilleures sources de vitamine A. Le lait et les céréales enrichis en vitamine A préformée vous apporteront également une bonne quantité de vitamine A.

continue de lire  Un excellent exercice de grossesse : Entraînement aux poids

Le foie (de bœuf, de veau ou de poulet, par exemple, y compris les pâtés et les saucisses de foie) contient les quantités les plus élevées de vitamine A préformée – à tel point que vous devriez vous limiter à une ou deux fois par mois pendant votre grossesse pour être sûre de ne pas en prendre trop à la fois. Une portion de trois onces de foie de bœuf peut contenir plus de huit fois la quantité quotidienne recommandée de vitamine A pendant la grossesse, soit plus de deux fois la quantité que vous pouvez consommer sans danger en une journée !

Voici quelques bonnes sources alimentaires de vitamine A :

  • une patate douce cuite au four de taille moyenne : 961 mcg RAE (19,218 IU)
  • 1/2 tasse de citrouille en conserve : 953 mcg de RAE (19 065 UI)
  • 1/2 tasse de courge musquée, cuite : 572 mcg de RAE (11 434 UI)
  • 1/2 tasse de patate douce en conserve, écrasée : 555 mcg RAE (11 091 IU)
  • 1/2 tasse de carotte crue, hachée : 534 mcg de RAE (10 692 UI)
  • 1/2 tasse d’épinards, cuits : 472 mcg de RAE (9 433 UI)
  • 1/2 cantaloup moyen : 466 mcg RAE (9 334 IU)
  • 1/2 tasse de chou frisé, cuit : 443 mcg de RAE (8 854 UI)
  • 1/2 tasse de chou vert, cuit : 361 mcg de RAE (7 220 UI)
  • 1 once de céréales d’avoine fortifiées : 215 mcg de RAE (721 UI)
  • une mangue : 181 mcg de RAE (3 636 UI)
  • 8 onces de lait écrémé (vitamine A ajoutée) : 149 mcg de RAE (500 UI)
  • 8 onces de lait à 2 % de matières grasses (vitamine A ajoutée) : 134 mcg de RAE (464 UI)
  • 8 onces de lait entier : 110 mcg de RAE (395 UI)
  • 1 cuillère à soupe de beurre : 95 mcg de RAE (355 UI)
  • un gros œuf : 80 mcg de RAE (270 UI)
  • 1/2 tasse de brocoli cuit : 60 mcg RAE (1 207 UI)

La transformation (comme le fait de hacher, râper ou presser) et la cuisson des aliments facilitent l’absorption de la provitamine A par l’organisme. Vous en absorberez également davantage si vous mangez une petite quantité de graisse (environ une cuillère à café) en même temps.

Devriez-vous prendre un supplément de vitamine A ?

Probablement pas. La plupart des gens tirent beaucoup de vitamine A de leur alimentation, et les vitamines prénatales en contiennent généralement aussi. Lisez l’étiquette de la vôtre pour vous assurer que vous n’en prenez pas plus que la quantité recommandée, et que ce n’est pas toute la version préformée.

Si vous pensez avoir besoin d’un complément de vitamine A, ou si vous avez des questions sur la vitamine A contenue dans votre complément prénatal, demandez conseil à votre prestataire de soins.

Signes d’une carence en vitamine A

Comme il est facile de tirer suffisamment de vitamine A de son alimentation, les carences en vitamine A sont rares aux États-Unis, sauf en raison de certaines conditions médicales. Les signes d’une carence comprennent une vision nocturne altérée et un système immunitaire affaibli. Les personnes souffrant d’une carence peuvent également développer une maladie appelée xérophtalmie, qui se traduit par une cornée sèche et épaisse.


Sources des articles (certains en anglais)

ET. 2014. Vitamine A. Académie de nutrition et de diététique. http://www.eatright.org/resource/food/vitamins-and-supplements/types-of-vitamins-and-nutrients/vitamin-a [consulté en juin 2016]

OIM. 2001. Apports nutritionnels de référence pour la vitamine A, la vitamine K, l’arsenic, le bore, le chrome, le cuivre, l’iode, le fer, le manganèse, le molybdène, le nickel, le silicium, le vanadium et le zinc. Food and Nutrition Board, Institute of Medicine, National Academies. http://www.nap.edu/read/10026/chapter/6 [consulté en juin 2016]

OIM. 2010. Apports nutritionnels recommandés et valeurs d’apports adéquats, vitamines et éléments. Food and Nutrition Board, Institute of Medicine, National Academies. http://iom.nationalacademies.org/~/media/Files/Activity%20Files/Nutrition/DRIs/New%20Material/2_%20RDA%20and%20AI%20Values_Vitamin%20and%20Elements.pdf [Consulté en juin 2016]

LPI. 2015. Vitamine A. Institut Linus Pauling. http://lpi. oregonstate.edu/mic/vitamins/vitamin-A [consulté en juin 2016]

ODS. 2016. Vitamine A. Bureau des compléments alimentaires. https://ods. od.nih.gov/factsheets/VitaminA-HealthProfessional/ [consulté en juin 2016]

Darienne Hosley Stewart

Darienne Hosley Stewart

Darienne Hosley Stewart est une stratège de contenu, écrivain et rédactrice.

Retour haut de page